#lepointnoir #blackdotfrance est une initiative citoyenne coordonnée par alice lepers dite "alice au bureau" et produite par l'association "mettez du rouge", mais n'aurait pas pu exister en France sans le soutien de partenaires et de personnalités publiques qui aident à faire connaitre le code de détresse.

        #lepointnoir #blackdotfrance would not exist  without the active support of 

Capture d’écran 2019-05-12 à 12.09.55.pn
Capture d’écran 2019-05-15 à 11.24.36.pn
Gynépsy_-_Logo.jpg

  CONTACT >

        

mentions légales

En voir plus
Capture d’écran 2018-09-15 à 16.59.36.pn

La Black Dot Campaign est née en Angleterre en 2015 sur facebook, sur l’initiative spontanée d’une ex-victime de violences conjugales qui a souhaité rester anonyme. Son idée ? Un code qui pourrait aider les victimes de violence sous emprise à en parler : un point noir dessiné dans la paume de la main. Montré discrètement à une personne dans la vraie vie, il signifie : « je suis victime, j’ai besoin d’aide et il est difficile pour moi d’en parler librement ». La personne qui reçoit ce signal aura alors pour mission d’engager une conversation individuelle sur le sujet, et d’aider la personne à s’orienter vers une ou des structures professionnelles adaptées à sa situation (vous trouverez des contacts sur le site de la campagne).

 

Importée en France, la campagne du Point Noir vous propose d’aider à faire connaître le code au plus grand nombre via la toile, en participant à l’œuvre collective mixte et anonyme en ligne www.lemurdesmains.com quand vous le voudrez + en répondant à un appel à mobilisation sur les réseaux sociaux le 25 novembre** (et pas avant) : vous êtes invités à poster la photo de votre main avec le point noir sur votre ou vos profil.s avec le hashtag #lepointnoir et si possible un renvoi vers le site officiel.

Côté organisation, nous informerons les professionnels en France via nos réseaux et ceux de nos partenaires***.

Participer à la campagne du Point Noir, c’est aussi l’occasion de montrer notre solidarité avec les victimes, et d’exprimer que nous nous sentons aujourd’hui toutes et tous concernés par les violences faites aux femmes, que nous sommes conscients de l’ampleur et de l’urgence, prêts à s’impliquer, ensemble, pour que cela change. 

 

Faire connaitre le code #lepointnoir au plus grand nombre, c'est aussi le faire connaitre aux agresseurs me direz-vous ; mais c'est aussi leur adresser le message que nous sommes toutes et tous en accord pour qu'ils passent devant la justice"

 

Alice Lepers dite alice au bureau

initiatrice de la campagne en France

* Source : lettre de l’Observatoire National Contre les Violences Faites aux Femmes n°12 (statistiques 2018 portant sur l’année 2017)

** Journée Internationale Contre les Violences Faites aux Femmes

*** avec - entre autres - le soutien du Secrétariat d’Etat à l’Egalité Femme Homme, le Planning Familial, Le Conseil National des Barreaux, l'Association Parler...

 « The idea of importing the Black Dot Campaign in France came from two facts

- In France, today, a woman dies every 3 days from domestic violence*. And if one is relying on a 2007 government’s video clip on the subject, these statistics have not changed for 10 years. Or more.

- I found that when I hear "domestic violence" it hurts me less than when the word "rape" is pronounced, because the only image that illustrates it in my mind is a man who beats his wife. But in truth, domestic violence is an addition : there is physical, psychological AND sexuel violence. As I might not be the only one to have seen for far only the visible part of the iceberg, this campaign also aims that we consider domestic violence for what they are. 

 

« The Black Dot Campaign was created in England in 2015, on facebook, on the spontaneous initiative of an ex-victim of domestic violence who wished to remain anonymous. Her idea? A sign that could help victims of violence under influenceto talk about it : a black dot drawn in the palm of the hand. Shown discreetly to a person in real life, it means : "I am a victim, I need help and it is difficult for me to talk about it freely". The person who receives this signal will then have for mission to engage an individual conversation on the subject with the victim, and to guide her or him see the professional structures adapted to the situation (you will find the contacts in France on the campaign website).

h

Imported in France this fall, the Black Dot France campaign offers to help publicize the distress sign to the greatest number via new media, through an anonymous collective work online, including women and men, www.thewallohhands.com + a call for action on social networks on November 25th ** (do not before) : you are invited to post the photo of your hand with the black dot on your profile(s) with the hashtag #blackdotfrance.

On our side we will inform professionals in France via our networks and those of our partners***.

 

Participating in the Black Dot France campaign is also an opportunity to show our solidarity with the victims, and to express that today we all feel concerned about violence against women, that we are aware of the magnitude and urgency of the problem, ready to get involved together for this situation to change. »

Alice Lepers so called "alice in the office"

initiator of the Black Dot France campaign

* Source: letter from the French National Observatory Against Violence on Women - No. 12 (2018 statisticsfor the year2017)

** International Day Against Violence Against Women

*** with the support of the French State Secretariat for Gender Equality >  will inform public services agents via the French Prime Minister’s services.

la campagne #lepointnoir #blackdotfrance

a été présentée 

à L’Université d’Eté du Féminisme

le 14 septembre 2018 à Paris et lancée le

25 novembre. 2018

the #lepointnoir #blackdotfrance campaign

was exposed at the

Summer University of Feminism

September 14th 2018 in Paris and was launched on november 25th, 2018.